Association française des malades de la thyroïde : Ce qu’il faut savoir

L’AMFT a pour vocation de soutenir les malades de la thyroïde, les aider à mieux assumer leur maladie, soutenir des recherches libre et indépendante qui pourront redonner espoir aux malades puis enfin veiller à une science à échelle humaine où l’humain est au cœur de la société…

Maladie thyroïdienne, qu’est-ce que c’est ?

Avant d’entamer le sujet de la maladie thyroïdienne, il nous faut au préalable connaître ce qu’est une thyroïde. La thyroïde est une des glandes du système endocrinien en forme de papillon situé à l’avant cou. Les glandes du système endocrinien commandent de nombreuses fonctions de l’organisme humain par le biais de substances chimiques appelées hormones. Ces hormones, une fois libérées dans le corps humain circulent et régulent la fonction d’organes spécifiques et de système d’organe. Ainsi les hormones produites par la glande thyroïde régulent l’énergie et la vitesse qu’utilisent les cellules pour le fonctionnement du métabolisme de l’organisme. Cette glande contrôle donc la croissance des cheveux et des os le poids la température le niveau énergétique de l’organisme la fonction du cœur et du système digestif. La maladie thyroïdienne est un trouble endocrinien très courant en particulier chez la femme, et peut avoir des origines génétiques, être liés à des carences nutritionnelles en Iode ou être induite par des toxines (plomb ou iode radioactif). la maladie de la thyroïde se distingue en deux catégories comme suit :

  • L’hypothyroïdie ou thyroïde sous-active, est une maladie dans laquelle la thyroïde produit moins d’hormones que nécessaire pour un bon fonctionnement de l’organisme. Les symptômes comprennent ongles et cheveux minces et cassants, prise de poids, fatigue, baisse du rythme cardiaque, constipation et sensation de froid.
  • L’hyperthyroïdie ou thyréotoxicose, est la surproduction d’hormones par la thyroïde. Les symptômes sont les pertes de cheveux, de poids augmentation du rythme cardiaque, nervosité, selles fréquentes, sueur, irrégularités menstruelles chez la femme

Une maladie thyroïdienne peut être diagnostiquée par un médecin non seulement par la palpation du cou, la recherche de modifications à la glande thyroïde mais aussi par des analyses sanguines afin de déterminer les taux d’hormones thyroïdiennes circulant dans l’organisme.

Historique de l’Association française des malades de la thyroïde

Créée le 17 février 1999, l’Association Française des malades de la thyroïde (AFMT) est le fruit de la déception de 6 malades par rapport au silence autour des pathologies thyroïdiennes. Situé au 82700 Bourret, l’AFMT a obtenu son agrément en 2014 sous l’immatriculation N°: 200908200001940 et s’est inscrite au INSEE en avril 2001 sous le numéro SIREN : 435240825 avec un effectif de 0 employé, elle reçut comme CODE APE le 913 E Organisations associatives nca. L’AMFT a répondu à une forte demande pendant avant de devenir Nationale. À la naissance de l’association en 1999, l’AMFT avait envoyé près de 400 invitations aux médecins du département et professeurs des départements limitrophes et n’a eu en retour que 6 réponses dont deux médecins présents dans une salle pleine. Un de ces médecins qui, sans les connaître, s’était déplacé de loin pour venir souligner les points scientifiques à résoudre pour éclairer notre démarche. Après quelques semaines il devint le conseiller national scientifique de l’AMFT et grâce à son travail sur les maladies auto-immunes de la thyroïde nous avons permis de nous rendre compte réellement du problème auquel nous faisions face. En un an, un réseau national de bénévoles s’était constitué et a apporté une importante mutation dans la responsabilisation de la vie de bon nombre d’adhérents. De la petite association démarrée par une poignée de malades et sans un Euro de subvention, L’AMFT est devenu un vrai appui solide de 20 ans d’existence pour les malades de la thyroïde. Aujourd’hui de plus en plus de médecins soutiennent l’AMFT car ils comptent sur elle pour aider les malades à mieux gérer leur maladie.

Objectif de l’Association Française des malades de la thyroïde

L’AMFT a pour vocation de soutenir les malades de la thyroïde, les aider à mieux assumer leur maladie, soutenir des recherches libre et indépendante qui pourront redonner espoir aux malades puis enfin veiller à une science à échelle humaine où l’humain est au cœur de la société. L’AMTF fait aussi des missions de dépistage pour pouvoir les aider à prendre conscience du mal qu’abrite leur corps. L’AMFT mène des combats actifs contre les malversations qui peuvent être faits à l’encontre des malades comme la dénonciation des inexactitudes commises par l’Agence Nationale de la Sécurité des Médicaments (ANSM) la bataille juridique dans l’affaire LEVITHYROX. Il est important de notifier qu’au 1er mars 2001 l’Association Française des malades de la Thyroïde, la Commission de Recherche et d’Information Indépendantes sur la Radioactivité (CRIIRAD) et 51 malades de la thyroïde déposent une plainte estimant que la gestion des retombées radioactives de la catastrophe de Tchernobyl par les autorités Françaises est à l’origine d’une augmentation de pathologies, en particulier de cancer de thyroïde. Le 25 avril 2002, l’AMFT et la CRIIRAD accompagnent 200 nouveaux plaignants ce qui porte le nombre de plaintes à 400.