Ingénieur du son : quels débouchés au Québec ?

Le Québec, et particulièrement le Grand Montréal, regorge d’entreprises de réputation internationale dans lesquelles les métiers du son tiennent une place primordiale. Des arts du spectacle aux studios de production, le choix est vaste.

Les différents domaines et métiers du son

Travailler avec le son permet de choisir entre différents domaines artistiques, comme :

  • La production musicale
  • La production cinématographique et vidéo
  • La radio
  • La télévision
  • La scène (théâtre, concerts, cirque, etc.)
  • La postproduction
  • Le jeu vidéo

Les différents métiers du son dans ces domaines créatifs sont nombreux et diversifiés. L’ingénieur du son peut en effet aussi bien devenir :

  • Mixeur son
  • Mixeur de matrice (ou master)
  • Réalisateur
  • Concepteur sonore
  • Directeur musical
  • Directeur audio
  • Artiste sonore
  • etc.

Les métiers du son peuvent, en outre, mener au conservatoire, dans le but de donner des cours ou d’effectuer des enregistrements.

Les formations dans les métiers du son

Même s’il est parfois possible d’apprendre sur le tas, la plupart de ces métiers exigent toutefois une formation sanctionnée par un diplôme reconnu. S’inscrire dans une école pour ingénieur du son est un bon départ pour obtenir le certificat ou le diplôme souhaité.

Une formation diplômante est le meilleur moyen pour rapidement maîtriser :

  • La production multimédia
  • L’esthétique en production sonore
  • Les stations audionumériques
  • La prise de son appliquée
  • Le traitement et la manipulation du son
  • La synthèse sonore appliquée
  • La réalisation sonore

La grande majorité des entreprises du secteur au Québec sont de petites structures, les trois-quarts ayant moins de 5 employés mais les perspectives d’emplois sont malgré tout présentes.

Les perspectives professionnelles au Québec

Des crédits d’impôts remboursables sont attribués aux producteurs d’enregistrements sonores au Québec. Les sociétés admissibles sont les maisons de disques reconnue par la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) ou une société ayant conclu une entente, en vue de l’exploitation d’un enregistrement donnée, avec une autre société qui est une maison de disques reconnue par la SODEC, et qui, dans l’année, a un établissement au Québec et y exploite une entreprise de production d’enregistrements sonores.

Ce contexte favorable permet aux sociétés concernées d’offrir de bonnes perspectives professionnelles dans les métiers du son. Les sociétés en question produisent :

  • Des enregistrements sonores
  • Des enregistrements audiovisuels numériques
  • Des clips

D’autre part, de nombreux théâtres et salles de spectacles existent à Montréal, ainsi qu’une industrie du jeu vidéo dynamique aussi bien à Montréal que dans la Capitale Nationale. Montréal est aussi l’une des capitales mondiales des Arts du cirque. Les créatifs québécois ont une excellente réputation mondiale.