Comment identifier une douleur articulaire à la main?

Les douleurs articulaires à la main ne sont pas toujours imputables à l’arthrose. Selon l’âge, il peut s’agir d’une arthrite, d’une mono arthrite, d’une polyarthrite ou encore d’une infection bactérienne ou virale… Comment y voir plus clair pour mieux prendre en charge sa douleur ?

Les causes des douleurs articulaires

Les douleurs articulaires à la main ont plusieurs causes du fait de la complexité de son anatomie . Elles peuvent provenir :

  • D’une atteinte du cartilage ou des os situés sous le cartilage,
  • D’un problème au niveau de la capsule articulaire, c’est-à-dire de la membrane qui entoure l’articulation,
  • D’une lésion de la membrane synoviale (le revêtement qui tapisse l’intérieur de la membrane),
  • De la compression du nerf médian dans le tunnel carpien au niveau du poignet.

Les facteurs déclenchants

La douleur peut être consécutive à un traumatisme, une infection, un problème d’origine mécanique. Un traumatisme sera par exemple responsable d’une entorse ou d’une rupture ligamentaire, voire d’une fracture. Une plaie infectée peut être le foyer d’une bactérie et une fièvre soudaine, la manifestation d’un virus. Notez que ces deux cas de figure constituent une urgence médicale. Vous pourriez être victime d’une arthrite virale par exemple ou du parvovirus B19. Une main gonflée, douloureuse, raide au lever est typique de l’arthrite. Généralement, la douleur disparaît progressivement sous l’eau chaude.

En revanche si votre douleur se manifeste seulement à l’effort, il s’agit probablement d’une douleur mécanique, peut-être provoquée par de l’arthrose. Il faut savoir aussi que l’arthrose chez les jeunes fait souvent suite à un traumatisme.

Si les douleurs sont plutôt nocturnes et qu’elles vous réveillent la nuit, particulièrement dans les deux premiers doigts et à la base du pouce, et que vous ressentez des fourmillements ou un engourdissement, il faut aller passer un test de Phalen pour confirmer une inflammation du nerf médian dans le tunnel carpien. Parmi les facteurs déclenchants de cette inflammation, on suppose un problème hormonal, un mauvais fonctionnement de la thyroïde par exemple, le diabète, mais aussi des gestes trop répétitifs ou contraints.

L’identification des douleurs

L’examen médical est le moyen le plus sûr de poser un diagnostic. Le médecin procède à une palpation de la zone douloureuse et à un interrogatoire poussé pour comprendre la survenue de la douleur. Il peut compléter son analyse par une radio, un scanneur pour vérifier les tendons et les ligaments, une IRM. Plus le traitement est précoce, plus la guérison sera facile.