Malamute d’Alaska : conseils de dressage

Vous avez récemment adopté un malamute d’alaska ou vous songez très prochainement à en accueillir un ? Il s’agit de votre premier animal domestique ou vous connaissez moyennement cette race de chien que vous envisagez de dresser ? Nous vous donnons quelques conseils pour vous occuper de la santé et de l’éducation de votre chien. Focus sur le dressage de votre malamute de l’alaska !

Les caractéristiques du malamute d’alaska

Avant de parler des conseils de dressage du malamute d’alaska, il est important de tout savoir ou du moins de savoir l’essentiel sur ce chien. Il s’agit en effet de chiens nordiques. Les malamutes d’alaska ou malamutes de l’alaska sont une des plus anciennes races de chien de travail. Ils étaient autrefois dressés pour être des chiens de traîneaux dans les régions très froides du nord-ouest du Canada.

Doté d’une intelligence remarquable, le malamute bien que sociable est réputé pour être têtu et difficile à éduquer. Il est très peu recommandé pour une première adoption.

Puissant, énergique et de grande taille, le malamute d’alaska est un chien robuste, trèssouventconfonduau husky, qui a besoin de beaucoup d’espace et qui s’épanouit plus quand il peut se dépenser. Ce chien n’a pas besoin d’un grand entretien, hormis en automne et au printemps, périodes de l’année où vous devez augmenter la fréquence des brossages à cause des mues. Pour ce qui est de son régime, une bonne alimentation deux fois par jour, adaptée à son âge, sa santé et son physique, fera parfaitement l’affaire.

La période pour commencer l’éducation

Les chiens en général et le malamute d’alaska en particulier sont plus faciles à éduquer quand il est encore jeune. Le chiot malamute est curieux, déborde d’énergie et a envie de tout découvrir. Vous pourrez donc entamer son dressage à son arrivée chez vous, idéalement à l’âge de deux mois.

Vous devrez mettre en place des règles claires et faciles à comprendre en tenant compte du jeune âge du malamute. Ces règles devront être connues et appliquées par toutes les personnes qui resteront fréquemment avec votre chien. À défaut, si vous adoptez un animal adulte, vous serez contraint de le dresser malgré son âge.

À son arrivée chez vous, vous devrez tout mettre en œuvre pour lui faire abandonner ses éventuelles mauvaises habitudes. Cette étape ne sera certainement pas des plus aisée quand on sait que le malamute de l’alaska est têtu. Si vous vous retrouvez avec un malamute adulte, n’hésitez surtout pas à solliciter les services d’un éducateur canin professionnel en cas de difficulté.

Le dressage du malamute

Le dressage de nos jours a beaucoup évolué. D’une technique stricte et coercitive, il est passé à une approche plus positive. Pour l’éducation de votre malamute d’alaska, nous vous recommandons de miser sur ces trois choses : la récompense, la fermeté et le respect des priorités.

Au cours de l’apprentissage, misez sur la récompense des bonnes actions de votre chien. Vous allez ainsi l’encourager à se comporter convenablement, donc à respecter vos consignes.

Nous l’avons dit plus haut, cette race de chien est assez récalcitrante. De plus, elle a tendance à tester son maître et présente généralement des comportements de dominance en grandissant. Il vous faut être très ferme et doté d’une bonne autorité.

Vous devez mettre l’accent sur les ordres essentiels. Énumérez les activités que vous comptez faire avec votre malamute afin d’adapter et de prioriser : promenade au parc, randonnée dans les bois. Enfin vous devez garder à l’esprit les trois éléments fondamentaux du dressage canin.

  • ​​​​ Lapatience

Vous devez vous armer de patience avec votre malamute. Il fera des erreurs et ne comprendra pas toujours aussi vite tout ce que vous lui enseignerez.

  • La cohérence

Vous, ainsi que l’environnement immédiat de votre chien devez adopter la même attitude et les mêmes règles avec lui.

  • La constance.

Vous devez privilégier la répétition des ordres plutôt que de faire de longues séances constituées de plusieurs choses à assimiler. Vous obtiendrez de bons résultats en faisant 10 à 15 minutes de répétition d’anciennes leçons et d’un à deux nouvelles par jour.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page