Top 3 des plus grands ratés au hockey sur glace

Le hockey sur glace est un sport d’équipe trouvant son origine au Canada à la fin du XIXème siècle. L’objectif de ce sport est de mettre le palet au fond des filets adverses à l’aide d’une crosse (ou canne). Si ce beau sport a permis de réaliser de grands exploits, comme l’ont fait l’équipe masculine des États-Unis et l’équipe féminine de la Suède aux derniers championnats du monde, il a parfois entraîné des ratés monumentaux que nous allons vous présenter.

  1. Steve Smith – 1986

C’est un drôle de cadeau d’anniversaire que s’est offert le joueur écossais pour ses 23 ans. À l’époque, le joueur joue pour les Oilers d’Edmonton en LNH. Il dispute ce jour-là un match important contre les Flames de Calgary dans le cadre des séries éliminatoires baptisées “Battle of Alberta”. Il tente alors une passe en retrait pour son gardien, mais il l’appuie bien trop et un rebond permet au palet de terminer sa course au fond des filets. Ce but contre son camp s’avère être non seulement le but décisif du match, mais également le but décisif de la série. Cela met fin aux deux victoires des Oilers en coupe Stanley.

  1. Patrick Stefan – 2007

Patrick Stefan est un joueur tchèque, membre de l’équipe des Stars de Dallas cette année-là. Il joue, ce jour-là, contre les Oilers d’Edmonton. Il réceptionne un bon palet et se retrouve face au but vide, alors qu’il ne reste qu’une poignée de secondes à jouer, pour marquer le but qui scellerait leur victoire. Sauf qu’au moment de tirer, le palet saute sur un morceau de glace et sa crosse passe en dessous du palet. Son malheur ne s’arrête pas là, car non seulement il n’a pas été capable de marquer dans le but vide, mais en plus il trébuche et transmet le palet à son adversaire Jarret Stoll qui égalise sur l’action suivante.

  1. Chris Phillips – 2007

Ce joueur canadien était membre de l’équipe des Sénateurs d’Ottawa en 2007. Il affronte, cette année-là, les Ducks d’Anaheim en finale de la coupe Stanley. Son équipe est alors menée 2-1 et Chris Phillips a le malheur de pousser le palet dans son propre but, ce qui scelle le sort de la rencontre et permet aux Ducks de remporter la coupe.

Voilà donc ce que nous considérons comme les trois plus grands ratés de l’histoire du Hockey sur Glace. Si vous souhaitez connaître les échecs du sport français, nous vous recommandons le site de la Fédération Française de Lose.